VACCIN : course au profit OU coopération internationale ?

Publié le par FSC

 

Comment s'étonner de la méfiance des populations à l'égard des annonces tonitruées par les grandes firmes US et les médias système, véritables porte-voix de ces puissances économiques mues essentiellement par le profit ?

Car au-delà des seules questions techniques et médicales qui elles-mêmes font l'objet d'interrogations parmi les spécialistes  (efficacité, durabilité de l'éventuelle immunité, portée des effets secondaires portant sur un très grand nombre, précipitation dans l'annonce du déploiement ...) une question demeure : qu'est-ce qui va prévaloir dans la production et la distribution DES vaccins en cours de test où déjà opérationnels ?

Et dans l'immédiat en tout cas dans l'espace géopolitique et médiatique occidental ce qui domine c'est la prévalence de la course au profit ;

  • annonce prématurée
     
  • envolée des bourses et vente par le le PDG de Pfizer de 5,6 millions de dollars d'actions le jour de l'annonce de l'efficacité de son vaccin
     
  • mise en concurrence pour l'accès
     
  • silence total sur le dispositif international mis en place par l'Organisation Mondiale de la santé dit COVAX (voir ci-après)
     
  • commandes précipitées de plusieurs états et de l'Union européenne

Dans cette conjoncture donc c'est l'exigence de la mise à disposition du vaccin comme bien public mondial qui doit monter et qui doit être portée par les citoyens comme par les organisations, syndicats compris!

_________________________________________

Du côté US :

 

Après avoir affirmé publiquement que le vaccin Covid-19 sera un bien public mondial, le patron des Instituts américains de santé et poursuivi :

 

"Si nous obtenons un vaccin qui marche, j'aimerais qu'il soit disponible au plus vite là-bas, et en Amérique du Sud, et regardez ce qui se passe au Brésil", poursuit le scientifique, responsable d'un organisme de recherche au budget de 42 milliards de dollars. "Nous avons une grande responsabilité. Nous sommes le pays le plus riche au monde, nous ne pouvons pas nous contenter de nous occuper de nous-mêmes, ce serait terrible".


L'administration Trump s'est fixé comme objectif de produire 300 millions de doses d'ici janvier, pour vacciner tous les Américains. S'ils réussissaient, les Etats-Unis devront-ils exporter une partie de leur production pour les populations vulnérables d'autres pays, avant d'avoir vacciné toute leur population?

"Je pense personnellement que cela devra être de la plus haute importance, et pas en  2022", répond Francis Collins. "Peut-être dès la fin de cette année, quand nous aurons la capacité."

tempére en soulignant:

 

"tout cela est fondé sur un grand espoir, mais ne se

concrétisera pas forcément".

 

_________________________________________

Le dispositif COVAX :

Coronavirus. L’OMS presse les pays de rejoindre son dispositif d’accès au vaccin
L’OMS a envoyé une lettre, mardi 18 août, à tous les pays membres, les appelant à rejoindre son dispositif d’accès .

 

« Nous devons prévenir le nationalisme vaccinal », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle, plaidant pour une mise en commun des outils permettant à la planète de combattre le Covid-19.

 

Alors que la course aux vaccins s’intensifie, la pandémie du nouveau coronavirus a fait près de 775 000 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi à partir de sources officielles.

Une fois que les vaccins seront disponibles, l’OMS propose que leur attribution se déroule en deux phases via le mécanisme Covax. 

« Lors de la première phase, les doses seront allouées de façon proportionnelle et simultanée à tous les pays participants (au Covax) afin de réduire le risque global. 

Au cours de la phase 2, on tiendra compte de la menace et de la vulnérabilité des pays », a expliqué Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Priorité aux personnels de santé

« La manière la plus rapide de mettre fin à cette pandémie et de rouvrir les économies est de commencer par protéger partout les populations les plus exposées au risque, plutôt que les populations entières de quelques pays seulement », a-t-il fait valoir.

Il a ainsi expliqué que « la priorité sera donnée aux travailleurs de première ligne dans les établissements de santé et d’aide sociale, car ils sont essentiels pour traiter et protéger la population et sont en contact étroit avec les groupes à haut risque de mortalité », à savoir les plus de 65 ans et ceux présentant des comorbidités.

« Pour la plupart des pays, une attribution (des vaccins) pendant la phase 1 permettant d’atteindre 20 % de la population, couvrirait la plupart des groupes à risque », a souligné le chef de l’OMS.

 

__________________________

Le positionnement de la Chine au récent forum de la Paix à Paris :

 

Xi a promis que la Chine continuera à partager avec d’autres l’expérience dans la maîtrise du virus et de l’expertise dans le diagnostic et la thérapeutique, fournir une assistance dans les fournitures médicales essentielles, et honorer son engagement à faire des vaccins chinois un bien public mondial.

La Chine aidera la communauté mondiale, en particulier les pays en développement, à renforcer la préparation aux urgences de santé publique, a-t-il dit, appelant à la construction d’une communauté mondiale de la santé pour tous.

 

______________________________

France  : CHICHE !

 

Commenter cet article

Lorca 14/11/2020 23:10

Je suppose Stéphane que vous avez vu le doc "Hold Up" (sinon à visionner rapidement) et que votre question sous-entend la réponse.
Parce que les mensonges télévisuels et de la presse écrite sur le nombre de cas et de morts alimentent la peur au quotidien, il est urgent de rassurer le bon peuple avec un vaccin.
La stratégie de production et de déploiement de ce vaccin, acte final, est une affaire boursière et de capitalisation de fortunes pourtant déjà scandaleusement établies !
Avec la complicité active de nos gouvernants et de certains grands professeurs de médecines, dont les intérêts avec l'industrie pharmaceutique ne sont plus à démontrer.
Bien d'accord avec votre commentaire.

MARTIN Stéphane 14/11/2020 15:15

775000 morts du Covid19 sur l'ensemble de la planète sur 12 mois, ça fait une moyenne de 2123 morts par jour. Soit, sur une population de 7,8 milliards, un pourcentage de décès du Covid de 0,000027 % de la population mondiale par jour. 157000 personnes décèdent chaque jour au niveau mondial. Le nombre de morts du Covid représente 1,35 % de la totalité des morts journaliers. Mais pourquoi donc est-il si urgent de faire vacciner toute la population ?