Algérie : Non au fascisme islamiste

Publié le par FSC

A ceux qui ne cessent de marteler que l'islamo-fascisme s'attaque à nous " pour ce que nous sommes" le simple rappel de ce qui s'est passé en Algérie dans la décennie noire suffit à montrer que cet islamo-fascisme en partie importé par les djihadistes algériens recrutés pour combattre en Afghanistan a d'abord frappé les peuples musulmans.

A l'époque d'ailleurs par seul souci d'en finir  avec l'URSS, ces fascistes étaient présenté à l'opinion occidentale comme des combattants de la liberté.

Et à présent les alliances de l'impérialisme avec les monarchies réactionnaires du Golfe continuent!

__________________

 


Amin Zaoui: professeur de lettres à l’université d’Alger

En hommage à Samuel Paty enseignant d’histoire et géographie qui a été décapité hier par un terroriste islamiste au collège du Bois-d’Aulne à Conflans (France).

Le terrorisme a bel et bien un nom bien précis, mais il n’a plus d’adresse. La main sanguinaire de cet islamiste qui a assassiné cet enseignant en France est la même que celle qui assassiné Tahar Djaout, Rabah Asselah, Djlillali Lyabes, Belkhenchir (à Alger), Alloula, Bekhti Benaouda, Rachid Baba Ahmzd (à Oran), Faradj Fouda au Caire, Choukri Belaid (à Tunis), Mahmoud Taha (à Khartoum), Hussein M’roua et Mehdi Amel (à Beyrouth)… et la liste est longue

.Faisons barrage à cette idéologie fasciste.

Commenter cet article