Syndicalisme et impérialisme Conférence d'Annie Lacroix-Riz sur radio Galère

Publié le par FSC

REPRIS du site du PRCF :

 

Emission rediffusée le 9 septembre 2020.

A écouter à l'adresse :

http://www.librairie-tropiques.fr/2020/09/syndicalisme-et-imperialisme.html

 

 

Quand il s’installe à la tête des affaires mondiales en 1945, l’impérialisme étasunien a déjà la puissance économique (50% du PIB mondial et aucune destruction liée à la guerre sur son territoire), la puissance militaire (énorme budget militaire, monopole nucléaire, des armées en Europe et en Asie) la puissance financière (contrôle du FMI et de la BIRD)  la puissance monétaire (usage du dollar dans une grande partie du monde) mais il veut plus pour assurer ce qui est désigné aux États-Unis sous l’appellation de FULL SPECTRUM DOMINANCE (domination à spectre complet).

 

Il va donc organiser la domination culturelle bien décrite dans le livre de Frances Stonor Saunders « Qui mène la danse ? La CIA et la guerre froide culturelle.» (Denoël 2003).

Il va  aussi intervenir fortement dans le monde syndical international pour étouffer la FÉDÉRATION SYNDICALE MONDIALE à vocation planétaire fondée en 1945 et introduire la guerre froide dans le monde syndical.

Le nouveau livre de l’historienne Annie Lacroix-Riz à paraître prochainement est consacré à l’action prolongée systématique et massive de l’impérialisme étasunien dans le monde syndical que ce soit au niveau des organisations syndicales internationales (création de la CISL) ou à celui des confédérations nationales. Le cas de la création de FO en France est connu mais il s’agit d’un simple exemple national d’une action qui fut et reste planétaire.

 

Commenter cet article